Armées: Premières nominations, premiers grincements de dents

29 - Mai - 2024

Depuis l’accession à la magistrature suprême de Bassirou Diomaye Faye le 2 avril passé, les mouvements ont presque épargné l’armée. À part une décision concernant le haut commandement de la Gendarmerie nationale, il n’est pas noté d’autres nominations.

Ce mardi, des décisions concernant la grande muette sont annoncées. En effet, jusqu’ici Chef d’Etat major de l’armée de terre tout en coordonnant les opérations spéciales de l’armée sénégalaise, le Général Souleymane Kandé, élevé au grade de Général de brigade en 2022, vient d’être remplacé.

L’ancien Commandant de la zone militaire numéro 5, et qui avait mené les opérations de démantèlement des bases rebelles en Casamance, officie désormais loin des frontières sénégalaises. Il rejoint un poste en Inde où il est nommé attaché militaire à New Delhi. Le Général Souleymane Kandé été remplacé par le Général de brigade Magatte Ndiaye qui avait coordonné les opérations militaires de la CEDEAO en 2017 en terre gambienne.
Dans sa parution du jour, le Quotidien fait état d’une « rébellion de la part du Général » Souleymane Kandé. Le journal révèle que ce dernier a décidé d’attaquer le décret le nommant attaché militaire à New Delhi.

Commentaires
0 commentaire
Laisser un commentaire
Recopiez les lettres afficher ci-dessous : Image de Contrôle
Autres actualités

OUSMANE SONKO : UNE INTELLIGENCE AU SERVICE DE LA MANIPULATION

03 Juin 2024 0 commentaires
Dès le début de l’année 2014, un inconnu venu de nulle part, simple haut fonctionnaire, fait irruption dans le paysage politique sénégalais. Cec...

OUSMANE SONKO : UNE INTELLIGENCE AU SERVICE DE LA MANIPULATION

03 Juin 2024 0 commentaires
Dès le début de l’année 2014, un inconnu venu de nulle part, simple haut fonctionnaire, fait irruption dans ...
29 Mai 2024 0 commentaires
Demande de renseignement

Contactez nous au

06128599

ou