Edito

Retrouvez dans cette rubrique « politique » toute l’actualité de la vie politique sénégalaise, française et internationale. Suivez, sur cette page, l’information des évènements politiques au quotidien.

Édito : #Balance-ta-société

21 - Novembre - 2021

Être belle et séduisante à tout moment, vie-existentielle d'une féminité juvénile en général, surtout en ce siècle dédié à la femme afin qu'elle s'assume "genrée". S'affranchir des divers obstacles de sociétés phallocrates qui freinent l'émancipation de la femme. Exposer sa féminité est d'abord liberté, ensuite une beauté. L'assumer davantage, ne devrait guère être perçue comme une perversité provocatrice surtout dans une société comme la nôtre, sous la loupe des biens-pensants moralistes et censeurs qui s'érigent en police mondaine. Elles sont libres de mettre en valeur leurs atouts feminins, libres de choisir le partenaire sans aucune contrainte.

Parce que les hommes choisissent de s'enticher de belles femmes pour valoriser leur existence et les femmes trient le bel homme pour compléter et combler une vie. Cette dernière, même si, elle est relativement et diversement préconçue ou concue selon la femme, rien de vicieux. Le fils de son père musicalement, Wally Seck, rythme le Dakar-by-night avec une chanson qui résume faussement le rapport implicite entre la beauté et l'argent. Très streamisée et challengée sur les réseaux sociaux par les muses. "Un gentleman-millardaire comme mari". La mantra de wally Seck pour les miss-Faramaren. Sont-ils les rêves d'une génération consciente ? Perdue entre l'apparence d'une société falsifiée davantage par des contre-valeurs et des contre-modèles, adéptes d'imbécilités comme le faux dévot. Un caste à identifier pour mieux être soi-même, savoir que la beauté peut bien rimer avec l'intelligence pour éviter d'en être leur victime socialement circonstancielle, comme ses milliers de filles usées et abusées, puis jetées aux orties pendant le temps d'une relation plus que censitaire et charnelle que sentimentale.

L'histoire de la miss Sénégal 2020 est aussi triste que dramatique, à cause d'une maman qui se questionne publiquement de son rôle, ou de sa culpabilité sur le viol qu'aurait subi sa fille bien éduquée. En guise de réponses l'insolence et l'insouciance d'Aminata Badiane, plus qu'un Catin dans l'organisation de cette élection. Un reseau Miss Sénégal, peu crédible qui a entaché l'honorabilité d'une famille, effiloche l'image de la femme sénégalaise.

MAIS POURQUOI TANT DE MEPRIS ? (PAR CHEIKH SIDOU SYLLA)

14 Novembre 2021 0 commentaires
Lors de son récent séjour à Paris, le président de la République, Macky Sall, a rencontré des « Sénégalais de la diaspora &...

Édito : D-Médias et le Fisc, les casquettes de la confusion.

28 Octobre 2021 1 commentaires
Les réflexes corporatistes hâtifs ne devraient guère être la posture des vrais acteurs de la presse dans son entièreté. Surtout cette presse "hyb...

Édito- Aux revenants libertaires du PDS, je vous tiens à l'œuil.

14 Octobre 2021 0 commentaires
En France Il y'a le Pds des valeurs qui réalise un travail politique considérable, qui redonne vie aux militants désenchantés, incarné par le Docteur ...

Benno, Yéwii, Gueum Sa Bop, Wallu, Gox Yu Bess, Crd ... etc. Que c'est beau m...

08 Octobre 2021 0 commentaires
Ils ont le Front éclairé à l'instar des poètes et des écrivains pendant les contextes électoraux. Le sens de la bonne formule au bout des l&egr...

Édito- Les inconduites anti-républicaines du nouveau système

19 Septembre 2021 0 commentaires
La partisanerie politique aveugle aboutit à des prises de positions peu responsables et pas républicaines du tout, cornérisées dans des considérations...

Édito-L'opinion du citoyen s'étouffe

15 Juillet 2021 1 commentaires
Le doyen Gassama, au travers son ouvrage intitulé le mérite s'étouffe, à déjà fait l'état des lieux d'une République abîm&e...

2020, une année inachevée !

31 Décembre 2020 0 commentaires
Pour cette année, un constat s’impose. La pandémie de la Covid 19 est dévastatrice sur tous les plans. 2020 demeure une si longue année inoubliable pou...

Édito-Patriotes bavards et self made-man prétentieux : il n'y a que du vice

16 Septembre 2020 0 commentaires
"Le patriotisme" ne se déclare pas, ça se constate sans tambour ni trompette. "Croire en soi" ne peut se faire qu'avec humilité sans prétention aucune. Voil&...

Le cortège de Aliou Sall circule en sens interdit et percute un bus Tata, un de ses gardes d...

17 Janvier 2022 0 commentaires
Il y a des gens au-dessus de la loi qui se croient tout permis. Mouhamed Diallo, conducteur de bus Tata de la ligne 37, en a fait les f...
Demande de renseignement

Contactez nous au

06128599

ou