Edito

Retrouvez dans cette rubrique « politique » toute l’actualité de la vie politique sénégalaise, française et internationale. Suivez, sur cette page, l’information des évènements politiques au quotidien.

Édito-L'opinion du citoyen s'étouffe

15 - Juillet - 2021

Le doyen Gassama, au travers son ouvrage intitulé le mérite s'étouffe, à déjà fait l'état des lieux d'une République abîmée par les travers de la mal-pensance politique. Brillant journaliste, le meilleur de sa génération certainement, victime de la politicaillerie d'un ambassadeur inarrêtable dans son désir de se servir et servir l'Apr, outrepassant les accords de Vienne qui régissent le fonctionnement du corps diplomatique. Un rappel de compassion corporatiste car à côté du mérite, l'opinion du citoyen s'essouffle et s'étouffe aussi dans les réseaux sociaux.

Voilà où nous en sommes encore avec les manoeuvres politiciennes qui destructurent notre société en s'attaquant à notre liberté d'opiner, de penser et de choisir.

Notre opinion doit compter, parce que elle est à la fois l'indicateur de nos préoccupations du passé, du présent et celles du futur. Elle doit compter plus que celle des condottiere de la politique politiciennes, qui coursent dans les allées de la triche, des combines et des combinaisons fatales aux citoyens. Leurs opinions aussi farfelues, qu'elles soient, circonscrites autour d'intérêts personnels ou claniques généralement, ne doivent point prédominer sur les nôtres.

La nouvelle donne dont on parle peu, et qui consiste à étouffer nos opinion dans les réseaux sociaux par les censeurs du "reseau", créés, par le pouvoir et l'opposition. Au nom de la coterie politique aveugle, notre voix devient de plus en plus indicible, désamplifiee par une adversité politique panurgique, notre pensée obstruée par la peur des représailles, de cette horde enivrée par l'entrisme ou le suivisme. Nous n'osons plus étaler nos idées, nos questionnements, nos ressentis, nos choix ... . Et pourtant notre opinion qu'elle soit appréciée, caricaturée, dévoyée, risible ou ridicule est la nôtre, celle de l'identité de la citoyenneté dans une démocratie normale, garantie par la liberté d'expression consubstantielle à la démocratie. Le citoyen par des questionnement s'aide à se repèrer dans la société afin d'améliorer son présent, de manifester ses aspirations. Un désir naturel d'opiner,, surcroît dans un pays comme le nôtre, chantre de la civilisation de l'oralité. Hélas parce que l'obligation de compte rendu s'est dérobée sous les pieds des gouvernants qui n'ont que faire de cette règle élémentaire démocratique.

Parce que, les tenants du pouvoir et les opposants foulent aux pieds les règles républicaines, adossées à des postures civiques et civilisés. Autant qu'on invite les gouvernants à se conformer aux exigences républicaines, autant qu'on exige des opposants à demontrer une tenue exemplaire dans la cité n'en déplaise aux opposants libertaires. Notre opinion doit être extériorisée et exposée qu'importe aux représailles des insulteurs d'un réseau qui n'a que faire des a-sociaux. Un pieds de nez à ses "individus, moulés dans une partisanerie politiques débiles qui débinent sur nos opinions, nos idées et nos humeurs. La mafia Kacc-kacci doit être combattue pour rebâtir un contrat social virtuel. Car ce nouveau monde virtuel est en déficit d'une sociabilité à certains égards.

Le citoyen a droit au chapitre dans les affaires du cité, peu importe son appartenance politique, religieuse, ethnique, culturelle... etc. Voilà ce que nos vaillants résistants religieux, politiques ont servi à l'oppresseur colonial. Un acquis séculaire à reconquérir dans un monde virtuel qui s'impose à nous et qui n'est ni "réseau" ni "social" pour une poignée de personnes dont le mérite est l'insulte pour étouffer notre liberté d'opiner.

ReseauNews 

 

2020, une année inachevée !

31 Décembre 2020 0 commentaires
Pour cette année, un constat s’impose. La pandémie de la Covid 19 est dévastatrice sur tous les plans. 2020 demeure une si longue année inoubliable pou...

Édito-Patriotes bavards et self made-man prétentieux : il n'y a que du vice

16 Septembre 2020 0 commentaires
"Le patriotisme" ne se déclare pas, ça se constate sans tambour ni trompette. "Croire en soi" ne peut se faire qu'avec humilité sans prétention aucune. Voil&...

Édito-TAS perdu entre les valeurs républicaines et sa République des Valeurs

07 Septembre 2020 0 commentaires
Le devoir d'assumer en collégialité l'action gouvernementale est une règle élémentaire quand on accepte d'accéder à la table du Conseil ...

Édito : je suis Aby Ndour !

17 Juillet 2020 1 commentaires
Comprendre, une société comme la nôtre s'avère complexe surtout du point de vue des combats que nous menions dans un monde ou les grandes causes évolue...

Édito : la citadelle de l’opposition en France craque.

05 Mai 2020 1 commentaires
« Dieu se rit des hommes qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes. » Jacques-Benigne Bossuet. Cheikh Sall, coordonnateur qui ava...

Le riz à la place du gel et des masques : l'anormalité normalement Sénégalais.

22 Avril 2020 1 commentaires
Confiner les Sénégalais pour stopper la propagation du virus semble être le seul remède contre le Coronavirus, et le respect des gestes barrières dans ...

Le Civisme et la Discipline Sénégalais face au COVID-19 d'abord.

16 Mars 2020 0 commentaires
Le temps n'est plus à la rigolade face aux effets dévastateurs du coronavirus sur le plan sanitaire économique et social. Le monde fait face à ce fléa...

Guy Marius Sagna : le trophée de la haine

13 Février 2020 0 commentaires
Guy Marius Sagna doit être libre, libre comme le vent qui souffle dans les pays revendiquant une démocratie moderne, civilisée et policée. Le colosse, é...

Le Parti Socialiste du Sénégal en France reçu par le ministre Serigne Mbaye Thiam

03 Août 2021 1 commentaires
Hier, le Parti Socialiste du Sénégal en France a eu l'honneur d'être reçu par le ministre Serigne Mbaye Thia...
Demande de renseignement

Contactez nous au

06128599

ou