Edito-Soutien à Gana Gueye : la diaspora se perd entre le principal et l’accessoire

23 - Mai - 2022

Non vous ne rêvez pas ! Ils ont osé se retrouver et s'afficher devant  France télévision pour soutenir les convictions intimes pour ne pas dire personnelles de Gana Gueye. Il est évident que le choix du joueur de l'équipe du PSG sur cette question ne devrait souffrir d’aucune polémique dans un pays qui se distingue au travers du triptyque liberté-égalité-fraternité. Comme aussi l’exige la citoyenneté de soutenir les porte-étendards, exposés à l’estocade des soi-disant gardiens de la « malpensance » de nos temps modernes qui travaillent à uniformiser nos opinions. Sauf que ces joueurs qui brassent des millions, sont souvent très éloignés des souffrances du peuple. Oui vous me direz qu'ils sont dans des associations caritatives certes pour défendre des causes nobles, mais comprenez aussi, ils bénéficient en retour aussi des exonérations fiscales.

Une digression qui en dit long sur le rapport que les sénégalais entretiennent avec le principal et l'accessoire. En quoi son refus de porter un maillot floqué du drapeau LGBTQ peut abréger les difficultés socio-économiques du peuple, qui enfoncent le pauvre Goorgoolou dans les abysses de la misère.
Quelles solutions apportées face aux agressions mortelles qui rythment le quotidien des sénégalais ? Que faire face aux accidents de la route ? Comment résoudre le manque d'eau à Dakar ? Pourquoi nos hôpitaux sont des mouroirs ? …. . Autant de questions qui méritent des processions, mais qui mobilisent rarement ses personnalités politiques de la diaspora sénégalaise en France.


En voyant, Talla Daf, coordinateur Apr-France, Badou Sow patron de Bby, Aboubacr Bengelloun de la société civile, Meissa Touré du Pds, bref le « graal » de la diaspora sénégalaise en France à l'unisson, manifester un soutien à Gana qui n'a que faire de ses flâneurs-vociférants qui ne s'entendent que sur des futilités.

Pourtant pour débattre sur l'orientation économique, politique, sociale et environnementale du pays, ils se récusent, s'accusent, se diabolisent, se braquent, et rasent les mûrs. Extraordinaires sénégalais ! Qui se perdent entre le principal et l'accessoire.


ReseauNews

 

Commentaires
0 commentaire
Laisser un commentaire
Recopiez les lettres afficher ci-dessous : Image de Contrôle
Autres actualités

Edito-Soutien à Gana Gueye : la diaspora se perd entre le principal et l’acce...

23 Mai 2022 0 commentaires
Non vous ne rêvez pas ! Ils ont osé se retrouver et s'afficher devant  France télévision pour soutenir les convictions intimes pour ne pas dire personnel...

MACKY SALL : LES PRÉMICES D’UNE FIN DE RÈGNE

25 Juin 2022 0 commentaires
Les analystes politiques et les observateurs avertis l’ont parfaitement compris : Il y a comme une étrange atmosphè...
Demande de renseignement

Contactez nous au

06128599

ou